Lamborghini Urus

le premier SSUV au monde

Automobili Lamborghini lance son troisième modèle : la Lamborghini Urus, le premier Super Sport Utility Vehicle, et crée une niche inédite dans le segment du luxe en fixant de nouvelles références en matière de puissance, de performance et de comportement dynamique.

«La Lamborghini Urus reflète une approche visionnaire basée sur la fusion de l’ADN Lamborghini avec la forme la plus polyvalente de véhicule, le SUV. L’Urus élève le SUV à un rang qui ne lui était pas accessible jusqu’à ce jour, celui de Super SUV. C’est une vraie Lamborghini en termes de design, de performance, de comportement dynamique et d’émotion, tout en étant capable d’évoluer au quotidien dans de nombreux types d’environnements», commente Stefano Domenicali, président et directeur général d’Automobili Lamborghini.

L’Urus est équipé d'un moteur V8 bi-turbo de 4,0 litres développant 650 ch (478 kW) à 6 000 tr/min, avec un régime en pointe à 6 800 tr/min, et un couple maximal de 850 Nm à 2 250 tr/min. Avec 162,7 ch/l, l'Urus revendique l'une des puissances spécifiques les plus élevées de sa catégorie et le meilleur rapport poids/puissance avec 3,38 kg/ch.

Il accélère de 0 à 100 km/h en 3,6 secondes, de 0 à 200 km/h en 12,8 secondes et atteint une vitesse de pointe de 305 km/h. C'est le SUV le plus rapide du marché.

Son style de coupé trapu et sa présence dominante sur la route s’accompagnent d’une conduite très confortable, d’une garde au sol plus élevée et d’un espace intérieur luxueux abritant les dernières technologies. L'Urus offre une facilité de conduite en ville, un maximum de confort pendant les longs trajets, un dynamisme de supersportive passionnante sur route et sur piste, et des capacités hors route polyvalentes dans divers environnements.

Comme le veut la tradition chez Lamborghini, le nom Urus est issu de l’univers des taureaux. L’Urus, également connu sous le nom d’Auroch, est l’un des grands ancêtres sauvages des bovins domestiques. Le taureau de combat espagnol, élevé depuis 500 ans, est toujours très proche de l’Urus dans son aspect.

Le système à quatre roues motrices de la Lamborghini Urus offre une dynamique de conduite très réactive sur toutes les routes et surfaces, par tous les temps. Un différentiel central autobloquant Torsen offre un maximum de contrôle et d'agilité dans toutes les conditions de conduite, en particulier sur routes non revêtues. Le couple est partagé selon le ratio 40/60 entre des essieux avant/arrière indépendants, avec un couple maximum dynamique de 70 % à l'avant ou de 87 % à l'arrière, améliorant la traction sur l'essieu grâce à une optimisation du grip au sol.

La Lamborghini Urus adopte le principe des roues arrière directrices, introduit avec l'Aventador S, sur toute la plage de vitesse. L'angle de braquage arrière varie jusqu'à environ 3,0 degrés, selon la vitesse du véhicule et le mode de conduite choisi. À faible vitesse, l'angle de braquage de l'essieu arrière est opposé à celui des roues avant (direction à contre-phase), pour une agilité accrue et un rayon de braquage réduit offrant une meilleure maniabilité. À haute vitesse, l'angle de braquage de l'essieu arrière est dans la même direction que les roues avant (direction en phase), pour une stabilité et un confort de conduite accrus ainsi qu'une dynamique de conduite optimale.

L'Urus est une vraie Lamborghini avec un habitacle luxueux pouvant accueillir jusqu'à cinq personnes. Ses porte-à-faux courts communiquent sa force, sa musculature, son caractère dynamiquement assertif et sa position dominante sur la route.

Les premiers clients recevront la nouvelle Lamborghini Urus au printemps 2018.

LDR