Suzuki Vitara

Le grand retour

Par le lancement du nouveau Vitara, Suzuki renoue avec une tradition vieille de 27 ans. Le nom avait disparu du marché il y a 11 ans, 6 ans après l’introduction du Grand Vitara (1998-2015). Le nouveau Vitara est clairement un produit de retour aux sources:  plus compact, plus maniable, plus sobre en carburant et plus rapide que son "Grand" frère, il est pourtant aussi habitable et il présente des aptitudes sur route nettement meilleures.

Le new Vitara sort à peu près du même moule que le SX-4 S-Cross qui a été lancé l’an dernier, et est aussi animé par les mêmes moteurs (le moteur à essence produit par Suzuki même et le turbo-diesel emprunté à Fiat). Avec comme différence que le nouveau Vitara équipé du moteur essence peut disposer d’une boîte automatique à six rapports vraiment sobre, tandis que le S-Cross doit se contenter d’une boîte CVT.

Grâce à son empattement un peu plus court et à sa garde au sol plus élevée, le nouveau Vitara offre aussi de meilleures aptitudes sur le terrain, donc il fait plus honneur à sa réputation sur ce plan que le Grand Vitara qu’il remplace.

Le nouveau Vitara est proposé avec bon nombre de possibilités de personnalisation. Aussi pour l’intérieur, comme par exemple des panneaux décoratifs insérés dans (quasi) la même couleur que la carrosserie. C’est amusant, mais pas au goût de tout le monde. Heureusement, des éléments neutres sont aussi disponibles à la place. L’expression la plus parlante de personnalisation est le "smile on your face" quand vous êtes au volant du Vitara. Ou à une autre place dans l’habitacle. Non seulement en raison du plaisir de rouler, mais aussi en ayant à l’esprit que vous disposez de cinq ans de garantie et d’assistance sur la route (max. 150.000 km).

LDR